dimanche 20 septembre 2015

Dans les nuages et parmi les étoiles

c'est le thème pour cette baby box, une baby box que j'ai voulu nomade car la maman est une femme super active. Mon petit doigt me dit que ce bébé va beaucoup bouger.
Lors de ma dernière virée au Marché St Pierre en juin, virée censée faire revenir le mojo (!), ne sachant pas si je devais travailler pour une fille ou pour un garçon - surprise jusqu'au bout - j'ai cherché des tissus mixtes. J'ai trouvé mon bonheur aux Coupons Saint pierre avec du molletonné coordonné avec du joli coton.


Tout d'abord, une couverture/plaid/tapis de jeu


Pour cette baby box, j'y suis allée freestyle. En même temps, rien de compliqué puisque ce n'est que l'assemblage de rectangles !
Alors, un tissu déjà molletonné doublé de coton étoilé unis et triplé de ouatine spéciale bébé et un passepoil turquoise. J'ai appliqué des petits nuages turquoises pour rappeler les étoiles du tissu du dessus.
Je me suis aussi amusée à peindre quelques étoiles à la peinture argentée (ce qui ne se voit pas sur les photos).


Un tapis à langer nomade et ses serviettes éponges




J'ai utilisé une serviette éponge blanche que j'ai coupé. C'est ce qui m'a donné le gabarit pour le tapis. Réalisé dans les mêmes tissus que la couverture, la ouatine en moins.
2 appliqués, 8 pressions pour pourvoir aux accidents éventuels.


Un pliage et 2 pressions et ce tapis se glisse dans un sac à main (un grand, certes !)


Et pour finir, un range-couches/lingettes/serviette de rechange


J'ai utilisé un paquet de lingettes bébé comme gabarit pour la taille, j'ai ajouté une patte avec une pression résine pour fermer ce qui permet les épaisseurs.


Voilà, j'espère que cela fera plaisir à la maman.


dimanche 6 septembre 2015

Very very late

Histoire de faire vivre ce blog avec des trucs qui datent de Mathusalem, voici une petite réalisation déco qui date de novembre dernier (j'avais perdu les codes de connexion à Blogger....).
Quand on a emménagé dans notre nouvelle maison (ben oui, ça va faire 3 ans - que le temps passe vite ma pauv'dame), ma fille avait émis un souhait impérieux du style "je veux une chambre rose sinon, je ne déménage pas". Alors, je m'étais lancé dans du simili rose (parce que le rose et moi....). 
Comme je suis une enquiquineuse du mobilier et de la déco, je trouve rarement objet ayant grace à mes yeux. C'est le cas des luminaires. Qu'est-ce qu'on trouve comme trucs moches dans les magasins. Les seuls trucs un peu potables sont hors de prix.
Fan des boules en papier, j'ai équipé la chambre de Pépinette avec promesse de lui coudre des papillons dessus pour égayer un peu le blanc.
2cm de poussière et 2 ans plus tard, ayant mis toute la famille dans une voiture pour une semaine de vacances, je me suis enfin lancée dans ce projet (pendant que la peinture du salon séchait).

Rappelez-vous (ou pas), il y a 3 ans, j'avais fait ça : Chambre rose
J'ai donc sorti mon joli Liberty Eloise et j'ai découpé mes papillons. 





Petits détails techniques :
J'ai utilisé du thermocollant double face (acheté il y a des lustres sur un des salons créatifs) et j'ai collé du Liberty de chaque côté. cela permet une meilleure tenue mais aussi de rendre visible le papillon des deux faces. 
J'ai ensuite cousu les papillons sur la boule en papier.
J'ai ajouté 3 papillons que j'ai cousu en laissant un long fil dépasser pour l'accrocher à la barre de renfort de la boule les laissant voler au vent.....

Et puis, Pépinette avait une lampe de chevet (verte...ben oui, ça ne va pas du tout dans une chambre rose le vert !). Je voulais refaire l'abat-jour. Je m'étais donc procurer du polyphane collant d'un côté (c'est un plastique rigide qui supporte la chaleur). J'ai coller le Liberty dessus. Et voilà !



Spéciale dédicace à Madame Margolita : il est toujours là et il a trouvé sa place (bon, même si ça fait 3 ans.....) juste à côté d'une joli boite à bijoux ramenée d'Inde par le parrain de Pépinette (elle y range ses dents.....)


Tout ça me fait penser que j'ai des coussins à faire moi.....

dimanche 30 août 2015

Summer's end

Et oui, l'été touche à sa fin. Comme à mon habitude, j'ai déserté la blogo.
Et je n'ai pas des millions de choses à vous montrer (non, ce n'est pas qu'une panne 2.0) car, j'ose l'avouer, je n'ai rien fichu de tout l'été. Les toiles d'araignées s'amoncellent dans l'atelier.
Mais, avant de partir (ça me rappelle une chanson....), juste avant de retrouver mes enfants partis en vacances en avance, j'ai fini un ensemble à ma fille à l'arrache. 
Je l'avais commencé bien avant juillet mais, il est resté en plan. 

C'est la seconde fois que je couds Mademoiselle Sunday de AH Non Pas Elle et que je me mélange les pinceaux dans les explications. Bref, après quelques adaptations hasardeuses, le petit haut est portable.
Pour aller avec, un bloomer M du livre Petites Filles Modèles, et tout ça en 10 ans.




Dans sa version dos-nu 


J'ai choisi la version à plis devant. Passepoil vert à pois blancs. 


Comme d'hab, le bloomer est allongé de 2 cm 


Dans sa version bretelles croisées


Liberty Betsy turquoise, coton vert de mon stock, biais vert à pois blanc, pressions jaunes.

Aller, bonne rentrée à toutes et surtout à vos bambins. Je vais en découdre avec mes araignées (sans mauvais jeu de mot).











mercredi 17 juin 2015

Vrombissement....

J'ai délaissé quelques temps le vrombissement des mes machines à coudre au profit de celui des moteurs sur les circuits.
Mais, juste avant cette folle tournée, j'avais cousu un petit ensemble à ma fille.


Trop-Top d'Ivanne S - version B


Coton acheté lors de ma seconde virée malgache l'an dernier. 
Je le voyais bien en robe à l'époque....


Dos fermé avec pressions résines bronzes



Bloomer M  Petites filles modèles en 10 ans
Lin de la même provenance.


J'affectionne toujours autant ces petits modèles simples et désuets, 
et celui-ci particulièrement.


 On est chiches en photos mais l'essentiel est là !


Depuis, c'est le calme plat à l'atelier.
J'ai coupé 2 trucs.
J'ai un en-cours sous la MAC.
Je n'ai que peu de temps.
Je crois que mon mojo a encore mis les voiles....

Mais j'ai planifié une virée Marché St Pierre à la fin du mois. Peut-être que ça le fera revenir ???? qui sait....

jeudi 28 mai 2015

Skate dress

Avant de me lancer tête baissée dans le défi de Madame Au Fil du Canal, j'avais dans l'idée de réaliser une version test de cette robe : (comme quoi, des fois, on est traversé par des éclairs de génie)



Comme j'ai plutôt tendance, en couture comme pour le reste, à avancer et solutionner les problèmes quand je tombe dessus plutôt que de les anticiper, je me suis heurtée à plusieurs difficultés. Tout d'abord, le passepoil aux emmanchures. C'est joli sur la photo mais quelle drôle d'idée enfin !
Pas simple. J'ai essayé la méthode parmenture. Une cata. J'ai opté pour le biais d'encolure et ajouté un biais façon ourlet rapporté par-dessus le passepoil. Bon, c'est mieux mais c'est pas top.

Bref, comme vous l'avez vu précédemment, j'ai donc décidé de choisir un autre modèle pour ce défi !!!

aller, le résultat est quand même portable mais n'a finalement rien à voir avec la version d'origine :

Je suis partie de la robe trapèze des IPK agrandie en 10 ans.
J'ai ajouté les fameuses poches passepoilées du célèbre 
tuto de La Cabane de L'Elilou encore !

Coton vert de provenance inconnue, Liberty et biais à pois

Je vous fais grâce des photos des finitions de la fermeture éclair. 
Les moults changements  de parmenture ayant rendu l'exercice quelque peu compliqué...

Là, ça plisse un peu sous les bras

Disons que cette expérience m'aura permis de remettre le nez dans les complications techniques et donc, de mieux appréhender la robe définitive du défi.

Elle plait à Pépinette qui profite du soleil et du retour de son père de la brocante avec un objet qui va augmenter la consommation de pansements dans les semaines à venir (paf, ça n'a pas loupé. un pansement au bout de 20 minutes)

En même temps, faire du skateboard en tongues, 
c'est multiplier les chances de chute... 



Aller, il faut que je vous montre l'autre robe du défi ratée...

jeudi 21 mai 2015

Des vagues et des pois

J'ai honte. Oui, vraiment honte. Je l'avais dit : plus de nouveau patron, plus de tissu. Mais voilà, au placard avec la tonne de tissus les bonnes résolutions. J'ai acheté le Trop-Top d'Ivanne S. Oh, je ne suis pas toute seule, loin de là alors, rien d'original à vous montrer aujourd'hui. Rien que vous n'ayez déjà vu des dizaines de fois ces dernières semaines. Moi qui aime la couture pour l'originalité qu'elle permet...
Mais, ce Trop-top, qui l'est d'ailleurs trop top s'accompagne souvent de la petite jupe Perle et là, point de craquage. Non, non, non. Pourtant, elle est si jolie... Mais non.
Pourtant, Pépinette ne rêve que de jupes en ce moment. Mais, NON ! pas de Perle.
J'ai cherché une petite jupe à faire pour aller avec ce top trop top et j'ai trouvé un modèle simple que j'avais déjà réalisé il y a longtemps et je l'ai trouvé dans le livre de Sophie de Luzan avec le modèle Gentiane. J'aime beaucoup la forme que donne la ceinture de cette jupe. J'ai juste zappé la fermeture éclair (car j'avais la flemme d'aller à la mercerie) parce que Pépinette rentre dedans sans même avoir à rentrer son ventre !


Comme j'avais peur du tout noir pour ma fille de 8 ans, j'ai ajouté une touche de fluo en utilisant le tuto de Caro de La Cabane d'Elilou. Comme ça, on dirait qu'elle a des yeux !

Coton noir trouvé chez Ikéa (oui, j'ai acheté du tissu, je le confesse) 
mais un peu transparent donc j'ai doublé toute la jupe.

Finitions de la ceinture à la main. 
Je crois que je deviens fan des coutures invisibles à la main.....

Bon, tout ça pour quoi ? Et bien, pour aller avec le Trop-Top !

Je ne suis pas à mon premier donc, j'ai un peu modifié la fermeture du dos (parce que j'ai fait une carabistouille en coupon mon tissu et en oubliant les marges de couture sur les deux dos - c'est pourtant pas facile de se planter avec les patrons d'Ivanne mais moi, hé ben, j'ai réussi - suis trop forte). J'ai cousu les dos ensemble et laissé un rabat sur le haut pour y fixer une pression.

Je me suis amusée avec un des bonus de ce patron à multiples facettes car, j'aime beaucoup ces pétales aux épaules.
Par contre, avec l'épaisseur des tissus et le passepoil, j'ai dû abandonner le biais d'encolure (que j'ai cousu quand même et donc, décousu - of course). La parmenture, c'est mieux.
Ici aussi, une petite touche de fluo pour rappeler la jupe et illuminer un peu le noir.
Le tissu à pois vient aussi d'Ikea (j'ai craqué 2 fois...euh, 2x2 parce que j'ai aussi tout acheté en rouge....). L'autre tissu noir et blanc provient de mon stock malgache V1 (oui, il y a une V2 mais bien plus light que la V1). Le biais et le passepoil viennent de Ma Petite Mercerie



Et voilà Pépinette, ravie de sa tenue (ce qui est bien finalement avec le noir c'est qu'on voit un peu moins les taches... j'dis ça...)





Résultat, je ne regrette aucunement mon acte de faiblesse. Ce patron est une mine ! 

lundi 18 mai 2015

Ma copie du défie copie

Quand Madame Au Fil du Canal a proposé un défi qui tourne autour de la copie (sujet fortement blogomediatique en ce moment), je me suis laissée tenter moi qui ai déserté la blogo depuis longtemps et les défis depuis encore plus longtemps encore. J'y ai vu un moyen de me booster un peu bien que la motivation revenue ne soit pas encore repartie (c'est bon signe docteur ?!!)

Quand j'ai retrouvé le mojo, j'ai renoué aussi avec Pinterest et je me suis mise à épingler toutes les petites choses robes qui me faisait envie pour ma fille.
Je m'y suis prise en avance. J'ai eu une première idée. J'ai fait un modèle test. J'ai laissé tombé. J'ai eu une autre idée. Je me suis lancée à nouveau. Ça a été une catastrophe. J'ai cherché un troisième projet. J'ai traîné. J'ai traîné et, samedi, je me suis lancée. 

Alors, voici l'objet de ma convoitise :


Une jolie robe de chez Jacques a dit. Pour celles qui me connaissent depuis longtemps, vous n'êtes pas sans savoir que Pépinette s'apparente plus à la princesse Fiona qu'à Cendrillon. Le blanc est donc prohibé de sa garde-robe. 
J'ai donc garder la forme, le principe des 2 couleurs, du col passepoilé et des petites fleurs pour obtenir ça :


Je me suis appliquée sur les finitions et je suis fière du résultat, même si c'est encore loin d'être parfait !

Je trouve que les manches sont un peu trop longues, surtout par rapport au modèle. 

Je suis partie du modèle Dungaree du livre Vêtements amples à superposer en 130. J'ai fermé la partie basse du dos et remplacer le boutonnage par une fermeture éclair. J'ai passepoilé le col et fait une parmenture que recouvre aussi la FE.



J'ai utilisé 2 lins de mon stock, du passepoil et biais Liberty et quelques fleurs au crochet que j'avais déniché sur ALittleMarket.




Et, contrairement à ce qu'on nous avait annoncé, le week-end ne fut pas totalement pluvieux alors, on profite de ce beau soleil et de pouvoir sortir dehors en tongues pour faire les photos





Retrouvez les autres participantes ici : http://www.aufilducanal.com/

A bientôt !